domingo, 21 de maio de 2017

Lettre de René Char à Albert Camus


Albert Camus restera comme une figure singulière dans la culture et l’histoire : immense écrivain, penseur à la fois engagé et en rupture avec son époque et, fait rare, homme d’exception, à la hauteur d’une œuvre lumineuse et nécessaire. Son chemin aura croisé l’aventure d’un autre homme d’exception, René Char, poète sibyllin et résistant.

Briançon

Mon cher Albert,

Mon impatience de re-lire votre Homme révolté est si grande que je vous prie, dès le livre paru, de m’en faire adresser — par J.Bon — un exemplaire ici : la date de parution doit être très proche maintenant. Merci d’y penser. Merci du secours.

Je tâche de perdre à 1300 m d’altitude de l’ankylose rhumatisante qui m’a bien ennuyé à Paris cet été ! J’y parviens presque. Mais il fait froid déjà et la montagne ne donne plus rien. Dans une dizaine de jours, j’irai à L’Isle et je reviendrai à Paris début novembre.

Cher Albert je voudrais vous redire combien votre existence me rassure et m’éclaire. C’est dans mon affection pour vous que ce sentiment passe et dans mon admiration pour votre œuvre, ma constante compagne.

Mes amitiés à France, je vous prie.
Pensées aux enfants,
De tout cœur avec vous

René Char

Enviar um comentário